Affuter vos skis


Quelques passes, avant chaque sortie, d’une pierre à affûter ou d’une plaque diamantée suffiront à maintenir vos carres en parfait état !

Sur vos skis neufs :

  • arrondissez à la lime les arêtes vives au talon pour limiter les frottements (les talons en aluminium
    ou caoutchouc ne glissent pas et sont donc un frein)
  • faites dégarnir l’aplomb des carres des matériaux plastiques qui s’y trouvent. Ces matériaux gênent ou empêchent l’affûtage
  • arrondir les carres en spatule, jusqu’à la zone où le ski devient “plat”
  • arrondir les carres du ski sur 5 à 8 centimètres en partant du talon.

Sur des carres désaffûtées :

Pour préparer la carre, on commence à la travailler sur le plat du ski (côté semelle) avec une lime douce. Cette opération a pour but de rendre l’arête de la carre la plus régulière possible, et d’éliminer les irrégularités sur le plat.

La lime doit être tenue à plat sur le ski pour mordre les deux carres à la fois. On la cintre légèrement pour ne pas toucher la semelle. Cela évite de la rayer, et d’endommager ses structures. Ce travail permet également de tomber sensiblement le plat des carres, ce qui a pour effet de faciliter le déclenchement des virages.

On affûte ensuite le chant des carres. C’est l’opération principale de l’affûtage. Elle permet d’obtenir une carre très vive. L’angle d’affûtage dépend du niveau du skieur. Pour les jeunes skieurs dont la technique restent à développer, on affûte généralement les carres à 90° ou 89°. Les skieurs confirmés opteront pour un angle de carre de 88° permettant d’exploiter au maximum les qualités de leur skis en leur donnant une excellente tenue.

On utilisera pour cela un outil porte-lime spécial ou une équerre guide. De manière générale on travaille en tirant vers soi. Les limes en bon état mordent très bien et il n’est pas nécessaire d’appuyer trop fort.

Travaillez d’un mouvement régulier. Pour les passes de finition, allez si possible en un seul coup d’une extrémité à l’autre de la carre. Veillez à éliminer régulièrement la limaille de la structure des limes au moyen d’une brosse à carder. Nettoyez la carre pendant l’affûtage au moyen d’un pinceau.

Attention, la limaille est néfaste au bon fonctionnement des fixation…

Finition :

Le but de la finition est d’obtenir une carre glissante et un affûtage endurant. Une carre bien polie résiste mieux à la corrosion. On effectue ce travail au moyen de pierres abrasives que l’on passe successivement sur le plat des carres puis sur le chant en utilisant alors les porte-lime précédemment décrits afin de respecter l’angle initial souhaité. Outre le polissage de la carre, cette opération permet de casser le “fil” ( bavure provenant de l’affûtage) qui rendrait les skis inconduisibles.

Une finition de très bonne qualité exige 3 ou 4 passages successifs à la pierre.

En dernier lieu un passage à la gomme abrasive grain très fin permet d’adoucir très légèrement le tranchant pour faciliter le déclenchement des virages et limiter les fautes de carre intempestives.